Village associatif

 Associations organisatrices

  • ALDIL : Association Lyonnaise de Développement de l’Informatique Libre, à l’origine des JDLL, l’ALDIL rassemble les libristes et apprentis libristes de la région lyonnaise autour d’événements et d’actions de promotion, de découverte et d’initiation aux joies et aux atouts des logiciels libres.
  • ILLYSE : initiative issue de l’essaimage FDN pour faire le l’internet associatif militant.
  • La Maison Pour Tous : Membre du réseau des MJC, la MPT accueille dans le cadre de ses missions d’éducation populaire, des activités culturelles et sportives. C’est notamment dans le cadre des animations de son espace publique numérique (EPN des Rancy) que la MPT a rencontré les acteurs du numérique libre et a entrepris de nombreux partenariats avec eux, comme l’accueil et la co-organisation des JDLL.

Associations et entreprises du libre

  • Framasoft : Framasoft est un réseau d’éducation populaire, issu du monde éducatif, consacré principalement au logiciel libre. Il s’organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne. Espace d’orientation, d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft est une porte d’entrée francophone du logiciel libre. Sa communauté d’utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leurs premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux. L’intégralité de ce qui est produit dans le cadre de Framasoft est placé sous licence libre afin de favoriser la participation et de garantir que chacun puisse en bénéficier, sans appropriation. Framasoft est aussi à la pointe de la campagne « Degooglisons Internet« 
  • A.L.O.L.I.S.E. : Alolise est membre de CHATONS, le collectif anti-GAFAMChez Alolise nous pouvons offrir du Local-Hébergement, la différence avec l’auto-hébergement c’est que nous offrons de l’hébergement au niveau local, nous sommes un groupe « d’experts » qui savent mettre en place des services sécurisés et offrir ainsi un hébergement de services à des gens qui veulent s’éloigner des GAFAM sans devenir expert eux-mêmes.
  • Hadoly : Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à Lyon. Hadoly est un projet d’hébergeur associatif, militant et local. L’objectif de cette association est de fournir des services numériques, à la fois à des particuliers et à des structures (associations, coopératives). Ces services peuvent inclure du mail, de l’hébergement web, de la messagerie instantanée, du stockage de fichiers, etc.
  • April : L’April est la principale association de promotion et de défense du logiciel libre dans l’espace francophone.Forte de plus de 4 000 membres (individus, entreprises, associations et collectivités), elle est l’acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public,des professionnels et des institutions.
  • La Quadrature du Net : La Quadrature du Net est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d’Internet, notamment la libre circulation de la connaissance, le respect de la vie privée ou la neutralité du net.
  • Linux et Populus : Il consiste à proposer des formations à l’informatique open-source et du matériel à prix très bas ou gratuit à des personnes en difficulté(s) sociale(s), tout en réutilisant des ordinateurs destinés à être jetés.
  •  Altercarto : En complément de la conférence et de l’atelier que nous nous proposons d’organiser, nous souhaiterions également mettre en place un stand sur les deux journées du samedi et du dimanche.
  • Ploss-RA : Le PLOSS-RA est une association réunissant les professionnels du libre et de l’open source dans la région Rhône-Alpes. Aujourd’hui le PLOSS-RA réunit plus 40 entreprises du numérique libre qui offrent des compétences et des savoirs dans tous les domaines de l’informatique. Du développement de solution à l’adaptation et l’accompagnement sur le déploiement de solutions open source, le PLOSS-RA est un relais et un interlocuteur pour les entreprises, les collectivités et les particuliers. En outre l’association défend auprès des autorités compétentes l’équité de traitement de l’ensemble des solutions informatiques dans le respect des règles de concurrence loyale sur les marchés publics et lors des appels d’offres.

Distributions Linux

  • Debian France : Debian est une distribution GNU LINUX. Notre association est surtout active sur la région parisienne, nous venons aux JDLL pour apporter notre contribution aux logiciels libres.
  • Debian-Facile : Debian-Facile a porté ses efforts vers le développement du libre et de Debian auprès des débutants.L’association a pour objectif d’informer et de partager ses connaissances à tous et de manière bienveillante.
  • Primtux : PrimTux est développée par une petite équipe de professeurs des écoles et de passionnés de l’informatique dans le milieu éducatif. Par sa légèreté, elle n’a pas vocation à remplacer ou à devenir le système d’exploitation principal d’un ordinateur récent, mais à revaloriser un matériel obsolescent en l’orientant vers le milieu scolaire ou éducatif.
  • GNOME : GNOME-fr est l’association de la promotion francophone de GNOME.
  • Alionet : Stand de présentation de la distribution openSUSE par les membres de la communauté francophone (association Alionet), ses avantages, sa philosophie et les moyens d’y contribuer.
  • Mageia : Mageia est un système d’exploitation libre, basé sur GNU/Linux. C’est un projet communautaire, soutenu par une association loi 1901 constituée de contributeurs élus. Notre but : fabriquer de superbes outils pour les personnes. Au delà d’un système d’exploitation sûr, stable et durable pour vos ordinateurs, le but est d’établir une gouvernance stable et crédible pour coordonner des projets collaboratifs.
  • Haiku : Haiku est un système d’exploitation libre, inspiré de BeOS. Ce n’est pas une distribution de GNU/Linux, mais utilise propre noyau et sa propre interface graphique, et tente de proposer un système léger et simple à utiliser.
  • Fedora / BorsalinuxFR : Fedora est une distribution Linux basée sur le système d’exploitation GNU/Linux servant de vitrine aux logiciels libres les plus récents.Fedora est libre : tout le monde peut l’utiliser, la modifier et la distribuer. Elle est construite de par le monde par des personnes regroupées autour d’une communauté : le Projet Fedora.
  • ./play.it : ./play.it est un projet permettant d’installer facilement une collection de jeux vidéos non-libres sur Debian, Arch Linux et toutes leurs distributions dérivées (Ubuntu, Manjaro, Linux Mint, etc.).

Logiciels libres, programmation

  • Ancestris : Ancestris est un logiciel de généalogie qui n’a rien à envier aux deux poids lourds du marché payants et fermés. Il respecte strictement la norme d’échange des fichiers généalogiques (GedCom).
  • Tracim / Algoo : Au sein d’un outil unique et centralisé, Tracim propose l’ensemble des fonctionnalités dont ont besoin les équipes et groupes de travail. Tracim cible naturellement les associations et les professionnels, mais il est également tout à fait adapté à une utilisation personnelle.
  • La Mouette – LibreOffice : La Mouette est une association d’utilisateurs francophones de bureautique libre et normalisée. Elle a son siège à Mions, dans le Grand Lyon. Elle fait la promotion de la bureautique libre et normalisée, notamment de la suite LibreOffice de The Document Foundation. Plusieurs de ses membres sont des contributeurs dans la communauté LibreOffice. Aux JDLL elle présentera cette suite bureautique. Elle a des actions complémentaires de celles de la communauté. Par exemple, elle a un siège d’administrateur à l’ADULLACT qui permet d’entretenir des relations avec les collectivités territoriales et d’agir pour que les applications métiers des collectivités soient bien interfacées avec l’Open Document Format, le format normalisé des documents de bureautique. Ses quelques moyens financiers sont mis à la disposition des communautés pour tenir des stands dans les expositions, organiser des rencontres et des déplacements, communiquer.
  • Ergodis : Adoptez la Bépo attitude ! Vous doigts vous remercieront. Le bépo est une disposition de symboles et de caractères conçue pour les claviers d’ordinateur afin de faciliter la saisie du français, des éléments typographiques, sans oublier les symboles de programmation. Elle donne accès à de nombreux caractères d’autres langues.
  • Mozilla : Mozilla est l’organisation à but non lucratif à l’origine de Firefox, le navigateur alternatif de la première heure. Nous créons des produits et défendons des réglementations pour qu’Internet demeure un bien commun au service des internautes, pas des profits.Mozilla s’est donné pour mission de préserver la croissance et la santé d’Internet. Rejoignez notre combat !  Mozilla est l’association qui développe Firefox, Thunderbird, Firefox OS…
  • Cozy Cloud : On savait qu’ils récupèrent nos données personnelles, on vient d’apprendre qu’ils font tout pour nous rendre accro avec leurs services : les GAFAMs (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ne cessent de prendre le contrôle de nos vies. Déjà se profile une dépendance à leurs intelligences artificielles.
  • inventaire.io : inventaire.io est une application web libre proposant de faire l’inventaire de ses livres afin de pouvoir se prêter des livres entre amis. Les livres peuvent également être donnés ou vendus, et il est possible de former des groupes ou de voir les utilisateurs inscrits près de chez soi. Particularité du projet : toutes les données sur les livres et leurs auteurs sont publiées sous une licence ouverte (CC0) et adossées à Wikidata, le projet de mutualisation de données de Wikimedia, ce qui ouvre une multitude de possibilités de réutilisation de ces données.

Culture libre

  • Wikimédia France : association pour le partage de la connaissance; association qui promeut les projets de la Wikimedia Foundation en France. Elle noue des partenariats avec des musées, des bibliothèques, des associations afin d’augmenter l’accessibilité aux contenus sous licence libre.
  • OpenStreetMap France : OpenStreetMap France est une association dont l’objectif est de promouvoir le projet OpenStreetMap et notamment la collecte, la diffusion et l’utilisation de données cartographiques sous licences libres.
  • CoLibre : CoLibre est une licence Pro préparant aux métiers de la Communication. Elle propose aussi des modules personnalisables pour découvrir ou pour approfondir l’utilisation des logiciels libres pour communiquer (création graphique et web, PAO, audio-visuel, community management et travail collaboratif, gestion de projets culturels… De Inkscape à Agora Project, de Scribus à WordPress en passant par Darktable, Inkscape, Ardour, Audacity ou KDEnlive
  • Le Parti Pirate : Le Parti Pirate est un mouvement politique international ralliant celles et ceux qui aspirent à une société capable de :* Partager fraternellement les savoirs culturels et scientifiques de l’humanité ;* Protéger l’égalité des droits des citoyens grâce des institutions humaines et transparentes Défendre les libertés fondamentales sur Internet comme dans la vie quotidienne.
  • Khaganat : Se focalisant essentiellement sur les jeux commerciaux, l’objectif est de permettre aux personnes dont les jeux vidéo sont la dernière attache les enchaînant à Windows de franchir le pas et de passer à une utilisation exclusive de GNU/Linux au quotidien.
  • LALIS : LALIS récupère du matériel informatique, le reconditionne et installe des logiciels libres dans le but de réduire la fracture numérique et les D3E, en donnant à des personnes précaires que nous accompagnons à l’utilisation des outils libres.
  • why! open computing SA : Fondateur de l’atelier de réparation La Bonne Combine à Lausanne en 1980 et ancien Conseiller d’État Vert vaudois (ministre), François Marthaler a fondé, en 2012, why! open computing SA pour proposer des ordinateurs durables et lutter contre l’obsolescence programmée.
  • Musique Libre : L’association lyonnaise Musique Libre milite sur le web (et dans le réel) depuis 2004, pour que la musique soit accessible à tous, dans le respect des droits d’auteur. Elle accueille chaque jour sur son site dogmazic.net des artistes et labels de tous pays, qui ont choisi d’autoriser le public à télécharger leurs créations grâce à des licences dites ouvertes, comme les Creative Commons ou la licence Art Libre.
  • Solidaires Informatique : Syndicat pro logiciel libre, « Do It Ourselves »: réappropriation du réel via COLLECTIF au sein des entreprises.
  • 0 A.D. : 0 A.D. est un jeu de stratégie en temps réel (STR) libre, gratuit et open-source, installable sur n’importe quel système d’exploitation. Prenez le contrôle d’une faction de l’Antiquité et jouez contre l’ordinateur, en réseau local ou sur Internet ! Découvrez des graphismes magnifiques, une bande-son originale et des mécaniques de jeu réalistes.
  • Coexiscience : En avril 2018, Lyon accueillera pour la deuxième fois – et c’est inédit – la conférence scientifique internationale The Web Conference. C’est autour de ce temps fort central que pendant plus d’une année, les acteurs économiques, culturels, éducatifs, sociaux et citoyens sont invités à proposer des événements pour « tout public » autour de la thématique du Web, qui constitueront le “OFF” de cette conférence.